Ça prend deux ans

J’ai des copines en or. Des amies de longue date qui sont devenues au fil du temps des soeurs, des complices. Quand je pense à elles, à leurs joies, leurs soucis, leurs bons coups et les moins bons, j’en suis généralement émue. Je les aime d’amour. Parce que j’ai appris, tôt dans ma vie, que l’amitié était aussi importante que l’amour. Alors, je chéris ces copines en les accompagnant dans leurs moments de grandes joies ou de peines profondes. 

Ceci dit, je suis la première d’entre elles à vivre un divorce. Et elles ont beau être empreintes de sollicitude et de compassion, elles ne savent pas réellement ce que je vis. Elles ne mesurent pas l’ampleur du trauma, la montagne d’ajustements que ça me demande et surtout elles n’ont aucune idée du temps que ça prend pour se remettre sur pied. Ça me fait penser au phénomène de devenir parent. Lorsqu’on a notre premier bébé, la vie change à tout jamais et les copains qui n’en ont pas ne peuvent pas même imaginer l’immensité du travail et toute l’abnégation que ça demande. Impossible de le savoir à moins d’être passé, soit même, par là.

Donc, maintenant ça fait 6 mois que je suis parent-solo et que je réorganise ma vie pour m’adapter à ce changement majeur. Ça fait 6 mois que je me dispute avec l’EX pour tout ce qui touche les enfants, pour l’argent que je ne reçois pas, pour l’éducation des petits que nous devons faire maintenant chacun de notre côté. Ça fait 6 mois et ce qui se voit de l’extérieur n’est uniquement que la pointe de l’Iceberg. Ce que ces amies perçoivent n’est qu’une parcelle de la montagne que je dois monter seule et épuisée avec 2 jeunes enfants accrochés à mes côtés. Je sens bien que leur support s’amenuise et qu’elles pensent que j’en suis au prochain chapitre. Ce n’est pas par méchanceté ou désintérêt. Car, 6 mois, ça semble une éternité pour celui qui assiste, de loin, à un tel drame. Elles ne peuvent pas comprendre et ne sont jamais (jusqu’à maintenant) passées par cette pénible traversée du désert. 

Parce que la vie est parfois bien faite, je suis tombée sur la maman d’un copain de classe de mon fils. Une magnifique femme, pleine de vie et au sourire sincère. Nous nous sommes mises à discuter car elle a appris que mon mari et moi étions maintenant séparés. Elle m’a demandé comment j’allais et machinalement je lui ai répondu que j’allais bien. C’est ce que je réponds toujours aux gens que je ne connais pas vraiment. Évidement, ça sonnait faux, alors elle dit : tu sais, je suis passée par là il y a quelques années et j’ai appris avec le temps et en discutant avec d’autres que ça prend en moyenne 2 bonnes années avant de retrouver son équilibre. Ça prend 2 ans avant que le deuil ne soit sincèrement complété, 2 ans avant que les enfants se fassent complètement à leur nouvelle vie, 2 ans avant que les Ex ne deviennent de bons collaborateurs et que toute rancune ou regrets cessent d’entacher la relation de coparents. Elle m’a alors fait promettre de ne jamais me sentir coupable si les choses ne vont pas aussi vite que je le voudrais parce que mon entourage s’imagine que le pire est déjà terminé. De ne surtout pas leur en vouloir, s’ils ne comprennent pas que ce deuil prend du temps, beaucoup de temps.  »Les journées te sembleront interminablement longues, mais les années passeront très vites, n’aies pas peur. Surtout, sois patiente et donne-toi au moins 2 ans pour retrouver ton équilibre. »  dit-elle.

Dès ce moment, j’ai su qu’on deviendrait très certainement de bonnes copines.

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Bonjour, très bel article, cette fille a tout à fait raison. Il faut deux ans, ça a été mon cas également. C’est épuisant, cela parait interminable mais quand on sort la tête de l’eau, on s’aperçoit que ça valait le coup. N’écoutes surtout pas les avis, conseils… de l’entourage; penses à toi et à tes enfants, suit ton instinct. Tu as fait le plus dur, le meilleur est à venir…

    J'aime

    1. Miya dit :

      Bonjour! Merci beaucoup pour ces mots ils tombent à point. 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Ton article me parle car cela fait 2 ans que je suis séparée et enfin je sors la tete de l’eau. Cette année je peux m’occuper un peu de moi et cela fait un bien fou. Car 2 ans la tete dans le guidon c’est long, et ca passe si vite! Courage!

    J'aime

  3. serpentA plumes dit :

    2 ans ? Je suis large … il me reste exactement 3 mois pour que ça passe alors. Sans rire , merci de ces mots. Ça me fait du bien de lire ça. Surtout dans ces moments où la vie s acharne et que tu te demandes ce qui sera pire le lendemain …
    Toute cette colère , cette acidité , cette sensation d avoir été prise pour une belle c***e pendant toutes ces années, ça passe un jour ? Tant mieux alors j attends ça avec impatience.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s