Le début de la fin

Depuis quelques jours l’Ex a changé d’attitude. Il se fait conciliant et me fait des avances. C’est étrange j’ai l’impression de faire affaire avec un étranger.

Tout ce qui me revient en tête c’est la façon dont tout ça a commencé. Tous les doutes. Toutes les disputes, les mensonges, la tension palpable dans l’air. Il m’a fait croire, que je me faisait des scénarios, que je devenais folle, que jamais il ne serait capable de me faire ça. Et puis, un jour j’ai engagé un détective. Et j’ai reçu un rapport photo- vidéo de son aventure. De la magnifique femme qu’il embrassait et avec qu’il passait des weekends pendant que j’occupais nos deux merveilleux enfants.

Il m’a traumatisée.

Je ne pourrai jamais oublier ce que j’ai ressentie au moment précis que J’ai compris qu’il ne sera plus jamais mon amour, mon ami, mon mari et que peut-être il ne l’avais jamais vraiment été.

On avait tenté de sauver notre mariage au cours d’un voyage de 3 mois en Amérique du Sud. Un voyage mémorable avec nos deux enfants. Je me souviens des plages magnifiques de Rio, les cafés trendy de Buenos Aires. Je n’en ai que de bons souvenirs. Mais dès que nous sommes rentrés, j’ai senti qu’il avait à nouveau la tête ailleurs. Et à partir de ce moment, c’est 1 an et demie de lente descente aux enfers. Je me souviens du moment où je l’ai finalement mise à la porte. Durant les premières minutes, j’ai ressenti une immense délivrance. Et puis, quelques minutes plus tard, mon cœur s’est brisé d’une façon inexplicable. J’ai dû continuer à me lever chaque matin et survivre à la routine métro – boulot- dodo avec 2 jeunes enfants. Pendant les semaines qui ont suivi, j’avais tellement mal que j’en avais le souffle coupé. Chacune de mes cellules a dû se transformer pour que je m’adapte à cette nouvelle réalité. J’étais sous le choc. Je n’arrivais pas à croire qu’il avait décidé de tout jeter par la fenêtre en un tour de main. La découverte de son infidélité m’a mise KO.

Et là, aujourd’hui, il a décidé de reconnecter avec moi. De me faire des confidences, de me prendre dans ses bras, de me dire que notre famille lui manquait… Je ne comprends pas. Si tôt après notre séparation de corps. Je pensais sincèrement qu’il vivait le grand amour avec sa pouffiasse. En tout cas que c’était assez sérieux pour qu’il décide de détruire 10 ans de vie commune, de projets, de plaisir, d’amour. 3 mois seulement après s’être montré convaincu que briser notre famille était ce qu’il désirait le plus, le voilà à vouloir être à nouveau près de moi.

Mais quel con.

While all the time I was loving you, you was busy loving yourself…I should have left your ass a long time ago. No, I’m not gonna cry, I’m not gonna shed no tears…

Mary J.  Blidge

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Merci de raconter tout cela. Chaque femme passera par là à un moment ou à un autre… Cela me fait penser au livre que je lis actuellement (je ne sais pas si vous le connaissez) : les yeux jaunes des crocodiles.

    J'aime

    1. Miya dit :

      Merci à toi pour ces gentils commentaires. Je vais me procurer le bouquin dont tu parles.

      Aimé par 1 personne

      1. Je t’en prie. C’est agréable d’entendre que ce que l’on écrit plaît, alors je ne me gêne pas pour le dire ! 🙂 D’ailleurs, n’hésite pas à me dire ce que tu auras pensé du livre…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s