Le besoin de vengeance

Retour

Je ne sais pas quelle étape du deuil nous a ramené en arrière, nous a ramené dans le même lit. Ce doit être le déni, c’est évident. J’ai pensé que cela m’aurait davantage bouleversé de l’avoir si près de moi. Comme si nous étions encore mari et épouse. Mais non, au contraire ça m’a convaincue de la nécessité de le sortir de mon coeur une fois pour toutes. Pas de nostalgie, pas de tristesse, rien. Juste une envie soudaine de prendre mes jambes à mon cou et de m’éloigner le plus rapidement possible de cet étranger. J’ai ressenti un sentiment inespéré de libération de constater que mon attachement à lui s’évapore. Je ne l’aime plus…je pense.

Pourquoi ai-je ouverte la porte à une intimité avec lui? C’est essentiellement une question d’égo, peut-être était-ce aussi un besoin de vengeance de ma part. Ce n’est pas joli à admettre, mais c’était une façon de prouver à la pouffiasse qui partage sa vie qu’elle n’a pas non plus accès à un amour loyal et intègre. Le mec qui m’a trompé jadis l’a trompe elle aussi aujourd’hui. Il le refera certainement avec d’autres, si ce n’est pas déjà fait. Généralement, je ne passe pas beaucoup de temps à penser à la maîtresse car ce n’est pas avec elle que j’avais un engagement. Mais elle connaissait mon existence, dès lors elle est complice de ce désastre.

Quand une femme se lance à pieds joints dans une relation avec un homme marié et père de 2 enfants, il est illusoire de penser qu’il se transformera en prince charmant fidèle une fois que sa femme l’aura quitté. Non, il n’y a pas de fin heureuse pour les maîtresses… c’est ce qu’on appelle le karma. What goes around, comes around, bitch.

Avis à toutes les maîtresses d’hommes mariés, soit vous êtes complètement naives ou soit vous être maso. Parce que ces mecs retournent très souvent dans les bras de leurs femmes et ce, même s’ils vous disent à quel point leurs épouses sont des marâtres. Sachez que très très souvent, ce sont ces femmes qui finissent par se débarrasser de leur mari une fois l’infidélité découverte. Ce sont rarement les mecs infidèles qui quittent leurs femmes. Ce sont elles qui les jettent à la poubelle. Poubelles que vous récupérez volontairement pour flatter votre égo.

Mais comprenez bien ceci : un déchet restera toujours un déchet, quelque soit l’illusion dans laquelle vous pataugez.

La vérité, c’est que ça me fait plaisir de constater à quel point il ne lui est pas loyal. Que les fondations de leur relation sont aussi fragiles que tout ce qui est construit sur la duperie, le mensonge et l’infidélité. Je me demande si elle a senti mon odeur sur lui quand il est retourné vers elle. Je sais que c’est macabre comme questionnement, mais après tout il s’agissait de mon amoureux des dix dernières années et du père de mes enfants, alors il n’est que justice qu’elle n’ait, elle non plus, pas accès à une fin heureuse.

Ce petit retour en arrière a été libérateur et me fait avancer d’un pas de plus vers une meilleure acceptation de la fin de mon mariage.

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. wow ! on sent dans vos écrits toute votre blessure et amertume. Faites confiance au temps, il efface toujours les blessures c’est nous qui les rouvrons bien souvent …

    J'aime

    1. Miya dit :

      En effet, la blessure est fraîche donc conséquemment l’amertume omni-présente. Je sais toutefois que c’est un passage obligé et temporaire.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s